L’un des aspects les plus attrayants de toute célébration est la nourriture, et Halloween ou la Toussaint ne se caractérisent pas exactement par la modération à cet égard. Bonbons, chocolats, boissons alcoolisées et Des bonbons de toutes sortes sont mis à notre disposition pendant Halloween comme c’est rarement le cas pendant le reste de l’année.

Si vous avez agi avec modération, vous ne subirez probablement aucun désagrément, mais si vous pensez que vous êtes allé trop loin avec le sucre et l’alcool, vous vous sentez peut-être déjà lourd, fatigué et vous avez peut-être même des nausées aux repas. En voici quelques-unes Conseils de désintoxication pour l’après-Halloween pour revenir sur le bon chemin.

C’est un classique, mais ça marche toujours. Il s’agit de boire plus d’eau. Elle fait de la consommation de H2O une priorité cette semaine, car c’est le moyen le plus intelligent d’éliminer toutes les toxines qui ont adhéré à notre organisme, ainsi que de rassembler des forces pour faire face au quotidien.

Supprime complètement le sucre et les glucides raffinés pendant au moins une semaine et manger plutôt beaucoup de fruits et légumes. Nous évitons ainsi tout risque d’accoutumance au sucre et offrons à notre corps la possibilité de se nourrir avec des vitamines et des minéraux qu’il a pu manquer pendant les vacances.

Pour lutter contre la fatigue, qui est causée par la rupture de nos horaires de sommeil et le remplissage excessif de nos estomacs, il est essentiel d’inclure dans l’alimentation les aliments connus pour leurs propriétés antifatigueLes plus importants sont l’orange, le kiwi, l’épinard et l’avocat, ainsi que, et bien que cela semble paradoxal, faire beaucoup d’exercice, en augmentant si possible le nombre de séances hebdomadaires par rapport à avant les vacances. De cette façon, nous perdrons également les grammes ou les kilos que nous avons pu gagner plus rapidement.