Environ 15 % de la population a les dents sensibles.. Ces personnes ressentent souvent des douleurs lorsqu’elles consomment des aliments et des boissons très chauds, froids, sucrés ou acides, mais peuvent également ressentir une gêne lors d’un geste aussi simple que le brossage des dents.

Heureusement, il existe des mesures que chacun peut prendre pour soulager et prévenir la sensibilité dentaire. En voici trois les stratégies qui fonctionnent lorsqu’il s’agit de garder les dents sensibles sous contrôle À part éviter les aliments et les boissons qui vous font souffrir :

Brossez-vous les dents en douceur. Un brossage plus vigoureux ne rendra pas vos dents plus propres, mais ne fera qu’augmenter le risque de sensibilité dentaire. Si vous vous brossez trop fort, vos gencives peuvent se détacher de vos dents et exposer le nerf. Utilisez une brosse à dents à poils souples et effectuez des mouvements courts et doux de haut en bas. Vous garderez vos dents saines et propres, à condition de le faire deux fois par jour pendant deux minutes.

Utilisez un protège-dents pour dormir. Si vous grincez des dents (bruxisme), votre émail peut s’user, ouvrant un canal entre l’extérieur de la dent et les nerfs sous-jacents. Parlez à votre dentiste de la possibilité de vous faire fabriquer un protège-dents, mais vous pourriez d’abord envisager d’introduire des activités relaxantes comme la méditation dans votre routine quotidienne, car le grincement des dents est souvent un signe de stress.

Les traitements de blanchiment à domicile et les traitements professionnels effectués chez le dentiste peuvent provoquer une sensibilité temporaire. Si vous voulez éclaircir votre sourire, prévenez votre dentiste au préalable. En fonction du niveau de votre problème, le blanchiment n’est pas forcément conseillé. pour votre affaire.