Votre santé digestive peut être menacée par la hausse des températures, et ce non pas à cause de la chaleur elle-même, mais parce que les gens, emportés par l’euphorie du temps chaud, introduisent souvent des changements peu judicieux dans leur alimentation. Si vous voulez gardez votre estomac calme ce printempsVoici les aliments que vous devez éviter.

Au printemps, nous commençons à passer plus de temps à l’extérieur, ce qui peut nous amener à abuser des boissons gazeuses. Faire un pique-nique ou aller sur une terrasse avec vos amis après le travail est une excellente décision sur le plan mental, mais ne la transformez pas en quelque chose de nuisible. Ne devenez pas accro aux boissons gazeuses.Ils contiennent souvent de l’acide phosphorique et du sucre raffiné, qui tuent les bonnes bactéries de votre intestin.

En outre, la carbonatation introduit également un excès d’air dans le tube digestif, ce qui se traduit par un ventre visiblement plus ballonné, une irritation et une sensation générale de lourdeur inconfortable qui peut finir par ruiner les journées les plus prometteuses. Les personnes sujettes à des problèmes digestifs peuvent ressentir ces symptômes avec une seule boîte de conserve, il est donc préférable de ne pas essayer. optez plutôt pour des sodas sainscomme le thé glacé fait maison.

Évitez les viandes transformées et l’alcool. lors des barbecues devrait également être une priorité ce printemps si vous voulez maintenir une bonne santé digestive. Les premières (saucisses, bacon, chorizo) contiennent des nitrates, ajoutés comme conservateur, qui peuvent tuer les bactéries Lactobacillus bénéfiques dans l’intestin. Et comme si cela ne suffisait pas, la consommation de viandes transformées augmente également le risque de cancer et de maladies cardiovasculaires.

L’alcool, quant à lui, est consommé plus assidûment avec l’arrivée de la saison des fêtes en plein air, mais il faut se contrôler si l’on ne veut pas souffrir de troubles digestifs. Une consommation excessive d’alcool peut entraîner une altération des bactéries présentes dans les intestins.augmenter le risque de lésions hépatiques. Un autre effet néfaste de la consommation de plus de deux verres ou deux bières par semaine est le surpoids.