Manger des aliments contaminés par des bactéries, des parasites ou des virus nécessite souvent une hospitalisation et dans certains cas (heureusement peu nombreux) peut même entraîner la mort. C’est pour cette raison que l’intoxication alimentaire représente l’un des plus importants défis quotidiens que nous et nos familles devons affronter.

La nourriture peut être contaminée lors de la production, par exemple par l’eau utilisée pour irriguer les champs, mais aussi à de nombreux points entre la transformation et la distribution, car nous devons nous rappeler que nous la mangeons à travers de nombreuses mains avant qu’elle n’atteigne notre table. Pour réduire le risque d’intoxication alimentairesuivre ces mesures chez vous.

Assurez-vous que les surfaces où vous déposez les aliments sont propresainsi que les ustensiles que vous utilisez pour peler, couper, etc. Pour cela, il faut les laver à l’eau chaude et au savon. Lavez également bien tous les légumes, surtout ceux que vous allez manger crus, comme une pomme.

Sépare les aliments crus des aliments prêts à consommer pour éviter la contamination croisée et réfrigérer ou congeler les denrées périssables dans les deux heures suivant leur achat ou leur cuisson.

Assurez-vous que les aliments sont bien cuits avant de les servir et utilise l’option « décongélation » du micro-ondes au lieu de les laisser à température ambiante lorsque vous les sortez du congélateur.

Et enfin et surtout, toujours vérifier la date de péremption des produits emballésFaites toujours appel à votre bon sens, c’est-à-dire que si un produit n’a pas encore dépassé sa date de péremption mais qu’il a une odeur ou une couleur étrange, jetez-le pour éviter de prendre des risques inutiles.