La réalisation de ces échanges alimentaires est un moyen très efficace de réduire le cholestérol. Nous garantissons des nutriments bénéfiques tout en évitant les graisses saturées dangereuses.

Le mieux, c’est que les substituts proposés continuent d’être très agréables au palais, de sorte que vous pouvez conserver la nourriture comme l’un des principaux plaisirs de la journée :

Du houmous au lieu de la mayonnaise

Accompagnez vos plats d’une bonne cuillerée de houmous, d’une purée de pois chiches et d’huile d’olive, au lieu de la mayonnaise et d’autres sauces riches en graisses saturées. En plus d’être sain pour le cœur et les artères, le hoummos fournit des fibres et des protéines.

Chocolat noir au lieu de chocolat au lait

Le chocolat au lait contient des graisses saturées, qui peuvent augmenter le LDL ou le mauvais cholestérol. En le remplaçant par du chocolat noir contenant au moins 70 % de cacao, nous évitons la majeure partie de la graisse. De plus, nous contribuons à augmenter le cholestérol HDL ou le bon cholestérol, grâce à l’acide oléique.

Du poisson au lieu de la viande rouge

Passer de la viande rouge au poisson peut contribuer grandement à réduire le mauvais cholestérol. Commencez par bannir du panier les hamburgers, les saucisses, la charcuterie et autres viandes transformées. Ensuite, remplissez votre trou avec du poisson. L’idéal est d’alterner les poissons gras, comme le saumon, avec d’autres poissons peu caloriques, comme le cabillaud et la lotte.

Des pommes de terre au four au lieu de frites

Comme elles sont riches en matières grasses, il est conseillé de ne pas manger de chips lorsqu’on lutte contre l’hypercholestérolémie. Cela ne signifie pas pour autant que vous deviez renoncer à cette nourriture polyvalente. Coupez-les en tranches et mettez-les au four à 220 ºC pendant environ 20 minutes. Saupoudrez-les d’un peu d’huile d’olive et d’épices au goût, comme le poivre, pour qu’elles soient riches et croquantes.