L’indice glycémique ou index glycémique (IG) d’un aliment est essentiellement révèle combien et à quelle vitesse votre glycémie va augmenter après avoir consommé les glucides contenus dans cet aliment, par rapport au sucre pur.

C’est un concept très utile si vous voulez faire de meilleurs choix en matière de glucides dans votre alimentation et prévenir les pics de glucose élevés. En bref, pour vous garder en meilleure santé.

Un indice glycémique plus bas, une meilleure santé

Les aliments ayant un indice glycémique plus faible sont plus sains pour l’organisme. Ils nous aident également à nous sentir plus rassasiés plus longtemps après les avoir mangés. La plupart des aliments contenant des glucides complexes entrent dans la catégorie des aliments à faible indice glycémique, bien qu’il y ait des exceptions. N’oubliez pas qu’en dessous de 55, il est considéré comme faible ; moyen se situe entre 55 et 69.

Comment calculer la charge glycémique

Le concept de charge glycémique est encore plus efficace lorsqu’il s’agit de contrôler le taux de glucose dans le sang. L’indice glycémique est multiplié par la quantité de glucides qu’il fournit par portion. Le chiffre obtenu est divisé par 100. Un faible GL est égal ou inférieur à 10. La moyenne est de 11 à 19, tandis que 20 ou plus est considéré comme élevé. Le pain complet, par exemple, a un IG de 69 et un GC de 9.

Même si un aliment a un indice glycémique élevé, si la quantité de glucides est faible, il n’aura pas autant d’impact. Un bon exemple est la pastèque, qui a un IG de 80, mais son GL n’est que de 5.

Il suffit d’être raisonnable

Se promener toute la journée en faisant des multiplications et des divisions avant de choisir un aliment à manger n’est pas du tout pratique. Heureusement, en général, il suffit d’éviter les sucreries pauvres en nutriments, de tenir compte des niveaux de sucre et de fibres, et surtout, se concentrer sur les céréales sainesLes sources d’énergie les plus courantes sont les fruits et les légumes.