L’entraînement à la plage brûle 30 % de calories en plus que sur l’asphalte, en raison de la résistance fournie par sa surface. De plus, non seulement il est moins nocif pour les pieds, mais le contact avec le sable favorise la cicatrisation des cors. Ne manquez donc pas l’occasion de marcher ou de courir sur le sable chaque fois que vous vous rendrez sur la plage cet été.

Pour courir sur la plage il est préférable d’y aller pieds nusÀ mesure que les orteils s’agrippent au sol, les pieds et les mollets deviennent plus forts. Toutefois, il faut faire attention aux surfaces inégales. Choisissez la surface la plus plane possible pour éviter les entorses, les coupures et les blessures.

Commencez à marcher sur le sable mouillé pour donner aux muscles le temps de s’adapter. Alternez des pas légers avec la course jusqu’à ce que vous vous sentiez prêt à vous déplacer dans le sable sec. Courez pendant 2 ou 3 minutes sur le sable puis retournez dans l’eau pour vous remettre en forme. Continuez ainsi pendant 15 à 20 minutes jusqu’à ce que votre corps s’adapte au sable mou.

N’attendez pas ou n’essayez pas d’atteindre votre rythme habituel. Il est évident que l’entraînement sur la plage est beaucoup plus difficile que sur le trottoir ou sur un tapis roulant, donc votre vitesse sera plus faible. Vous devez l’accepter, mais en retour, et c’est très important, vous accumulerez plus de force et de résistance qu’avec les autres méthodes. Vous graverez vos jambes et vos fesses dans la pierre si vous êtes constant.

Se protéger des rayons UV et s’hydrater correctement sont les priorités lorsque l’on court à l’extérieur. Emportez toujours beaucoup d’eau avec vous et utilisez de la crème solaire. Si vous êtes sujet aux brûlures, portez une chemise à manches longues, un chapeau et des lunettes de soleil comme barrière supplémentaire contre le soleil.