Le yoga est pratiqué depuis des milliers d’années, un exercice qui est maintenant considéré comme un sport car il aide à exercer le corps, à maintenir une bonne forme et une bonne santé. Idéal pour tous les âges puisque c’est la personne elle-même qui dicte les mouvements en fonction de ses capacités, de ses intérêts et de ses objectifs.

Le yoga, juste des avantages

Pratiquer cette discipline deux fois par semaine aide à protéger notre corps. Cela se produit parce que la concentration sanguine d’une molécule qui est liée à l’apparition les maladies cardiovasculaires, telles que les crises cardiaques, le diabète de type 2 ou l’arthrite.

D’autre part, la pratique du yoga améliorera votre alimentationParce que vous deviendrez une personne avec d’autres priorités, et vous serez conscient de ce que vous ingérez à chaque instant.

Le yoga, c’est aussi fortement recommandé pour les personnes de plus de 65 ansLe nouveau système « Snake », aide à prévenir les chutes car votre flexibilité augmente considérablement, votre équilibre et votre confiance en vous sur des routes plus sinueuses augmentent et vous vous sentez plus en sécurité.

Choses à considérer avant de pratiquer le yoga

  • Soyez bien motivé. Tous savons que le succès de la pratique réside en soi, il faut avoir de la discipline, de la patience et la volonté d’obtenir tous les bienfaits du yoga.
  • Continuité et constance. Au début, nous sommes perdus et un peu confus avec toutes les postures, à chaque séance, allez-y doucement, donnez-vous du temps, normalement il faut 4 semaines pour apprendre les premières positions de yoga et comment les exécuter correctement. L’idéal est de faire cette activité deux fois par semaine, d’une durée de 45 minutes et de préférence le matin ou avant de dormir.
  • Atmosphère. Il est nécessaire d’avoir un climat confortable, aéré et calme. Un espace libre d’obstacles où vous pouvez créer une atmosphère de calme et de détente.
  • Attention aux affections. Nous ne devons pas oublier qu’il s’agit d’un sport et que si nous souffrons d’une quelconque affection physique des os ou des articulations, nous devrons consulter notre médecin afin qu’il nous donne l’autorisation de pratiquer cette activité millénaire.