Au fil des années, surtout à partir de 45 ans, le corps a tendance à se bosseler. Si aucune mesure n’est prise, les épaules tombent et le cou se soulève. En bref, la posture est de moins en moins naturelle, ce qui augmente le risque de dommages osseux et musculaires. Le yoga est l’une des méthodes de prévention les plus efficaces.

Cette discipline physique et mentale est originaire de l’Inde et se caractérise par un renforcement général du corps, ainsi que par une augmentation de la flexibilité, deux facteurs clés pour maintenir une bonne posture en vieillissant.

La pratique régulière du yoga empêche le corps de s’affaisser. Pour maintenir la plupart des postures, les muscles doivent travailler pour devenir plus forts et plus souples, ce qui aide développer les points forts.

Lorsqu’une personne a le cœur solide, elle est plus susceptible de marcher debout et de s’asseoir droit devant l’ordinateur du bureau, dans la voiture en rentrant chez elle et sur le canapé devant la télévision. Maintenir une posture correcte tout au long de la journée est essentiel pour éviter les signes de chute au fil des ans.

Le yoga permet également d’améliorer la position des jeunes dont la chute est due à des causes autres que le vieillissement, car elle nous permet d’acquérir une grande connaissance de notre corps. S’il y a quelque chose dans la posture qui peut être ajusté pour marcher plus droit, le yoga nous le fera rapidement remarquer et nous donnera les outils pour faire cet ajustement de manière sereine et durable.