Le vaccin contre la grippe de l’année dernière n’a pas offert une bonne protection. Son efficacité était faible par rapport aux saisons précédentes car le virus prédominant en circulation changeait au cours de la saison.

Par conséquent, dans des pays comme les États-Unis, le taux d’hospitalisation des personnes de plus de 65 ans a atteint son niveau le plus élevé depuis que les CDC (Centers for Disease Control and Prevention) ont commencé à collecter des données, au cours de la période 2005-2006.

Toutefois, de meilleurs résultats sont attendus cette année. Les experts de la santé ont tenté de résoudre le problème de l’année dernière afin que les vaccins anti-grippe 2015-2016 pour être plus efficaces et les personnes qui se font vacciner ne peuvent pas non plus attraper la grippe, comme cela s’est souvent produit l’hiver dernier.

À cette fin, des recherches ont été menées dans plus de 100 pays, bien que les épimiologues avertissent que le virus de la grippe est imprévisibleEn effet, les virus sont en constante évolution et peuvent changer d’une saison à l’autre, voire au cours d’une même saison, comme ce fut le cas l’année dernière.

Cela signifie-t-il que nous pouvons passer le vaccin cette année? Les experts sont très clairs et donnent un non retentissant en guise de réponse, ajoutant qu’il vaut toujours mieux se protéger, même si ce n’est pas à 100%, que d’avoir une protection nulle, surtout dans le cas des enfants, des personnes âgées et des personnes souffrant de maladies respiratoires.