Atteindre les bonheur porterait sur la capacité d’une personne à accepter ou à rejeter la vie telle qu’elle est. Il y a des gens qui ont une plus grande aptitude au bonheur que d’autres.

Abraham MaslowLe père de la psychologie humaniste dit qu’il identifie les facteurs essentiels qui définissent cette aptitude au bonheur, pour régler des problèmes concrets plutôt que de vivre replié sur soi-même et d’échapper aux normes et aux conditionnements sociaux.

En outre, il affirme que le bonheur est obtenu en accédant à un degré plus élevé de réalisation de soi.

Il existe également d’autres modèles et théories qui valorisent, entre autres, la recherche et la concentration sur le moment présent afin d’atteindre un certain niveau de bonheur. En fait, toute activité, quelle qu’elle soit, requiert une concentration d’attention ici et maintenant qui nous rapprocherait de cet état, le but est donc de réussir à recréer ces conditions le plus souvent possible dans la vie quotidienne. Cette attitude devient une sorte de philosophieAinsi, le bonheur naît d’un grand nombre de petits gestes quotidiens.

Le bonheur peut également s’exprimer par la participation cosmique ou le sentiment de faire partie de quelque chose de plus grand que soi, quelque chose qui en même temps ne nous englobe pas et ne nous contient pas. Nous faisons ici référence au sens même de la vie et à une définition beaucoup plus spirituelle du bonheur.

D’un point de vue plus existentiel, le bonheur ne serait accessible qu’après la mort. Certains pensent qu’il en est ainsi et que notre passage sur terre ne serait qu’une étape préparatoire. Pour ces penseurs, ce n’est pas la fin qui compte, mais le chemin qui mène à cette fin.

Mais la plupart des penseurs et des intellectuels s’accordent à dire que la bonheur ne vient pas seul. Le monde que nous avons en tête n’est pas le monde réel, c’est l’opposition entre les deux qui nous rend malheureux. La dissonance et l’illusion ne sont pas de bons amis ; nous devons travailler pour que le monde que nous avons en tête se rapproche le plus possible de celui qui est réel.