Un des secrets pour atteindre les objectifs de poids et la silhouette plus rapidement est d’allonger l’entraînement, mais comment continuer à retarder l’apparition de la fatigue ?

En voici trois des stratégies qui vous aideront à accroître votre résistance afin que vous puissiez effectuer des entraînements plus vigoureux et plus durables, en obtenant des résultats meilleurs et plus rapides.

Lentement mais sûrement

Allongez la durée de vos séances d’entraînement progressivement au cours de la semaine. Par exemple, commencez par 40 minutes et additionnez les minutes des jours suivants jusqu’à ce que vous arriviez à une course d’une heure. Contrairement à l’entraînement à haute intensité, ce statut basé sur des journées plus douces et des journées plus dures permet d’augmenter l’endurance dans le temps.

S’énergiser correctement

Il n’y a rien de pire que de manquer d’énergie avant d’avoir terminé sa formation, alors avant de commencer, assurez-vous que vous avez suffisamment de carburant. Les aliments riches en glucides complexes sont un excellent repas de pré entraînement car ils produisent un regain d’énergie durable lorsqu’ils sont consommés au moins deux heures avant une course. Si vous sortez juste après un repas, la meilleure option est un en-cas qui contient des glucides et des protéines facilement digérés.

Montrez votre force

La combinaison du cardio et de la musculation est essentielle pour courir plus longtemps sans s’essouffler. En effet, le fait de se fier uniquement au cardio peut entraîner une dégradation des muscles, car le corps a besoin de carburant. Et cela ne construit pas exactement le corps d’un marathonien. Alors… inclure 60 à 90 minutes de musculation dans votre programme hebdomadaire.