Au début, le abs hypopressifs étaient essentiellement utilisés comme exercice post-partum pour tonifier le plancher pelvien et renforcer les structures et les organes qui ont pu être affaiblis par cette expérience traumatisante pour le corps. Tout cela sans exercer de pression excessive sur la zone abdominale, pour renforcer le périnée et prévenir l’incontinence urinaire ou le prolapsus de certains organes.

C’est une question de exercices qui aident à faire face aux problèmes urinaires, digestifs et vasculaires. Ils permettent également de réduire les risques liés aux exercices traditionnels. Quel que soit votre point de vue sur le sujet, vous devriez faire ces exercices, non pas parce qu’ils sont à la mode, mais parce que vous en avez envie.

Le concept d’abdominaux hypopressifs et ses dérivés sont le fruit de la réflexion du médecin belge. Marcel Caufriez qui a développé un programme dans lequel les techniques hypopressives étaient utilisées dans trois types d’exercices : la gymnastique hypopressive, l’aspiration diaphragmatique et le transfert de tension.

Le site techniques hypopressive sont basées sur différentes postures statiques ou dynamiques, à la recherche, entre autres, de la relaxation du diaphragme et de la contraction du muscle dentelé antérieur. De cette façon, il est possible de réduire la tension de la ceinture abdominale et de l’abdomen. périnée. En adoptant ces postures et en les maintenant pendant 25 secondes chacune, on obtient des résultats très positifs, avec une contraction involontaire des abdominaux et du plancher pelvien.